La coopérative Heiveld – Afrique du Sud

SUD AF 2010 (272)

Quelques membres et familles de la coopérative Heiveld.

Le Bokkeveld du sud

Le Sud Bokkeveld est une région d’une beauté rare et surprenante. Le soleil d’été assèche sa terre, tandis que les douces pluies de printemps viennent éclorent des millions de fleurs à perte de vue. C’est une des plus riche biodiversité floral du monde, regroupée sur quelques kilomètres carrés.

Terre ancestrale des San

Située à l’extrême ouest du plateau du Grand Karoo, le Suid Bokkeveld est une terre semi-désertique. C’est la région ancestrale des San, connus sous le nom de Bushmen. Ce peuple de chasseurs-cueilleurs est le plus ancien d’Afrique Australe, ils sont présents depuis plus de 40 000 ans.
Au 17ième siècle les colons Hollandais, Français et Britanniques les expulsèrent de leurs terres, les réduisant ainsi à la misère. Depuis cette époque et jusqu’à l’abolition de l’apartheid en 1991, la vie des différentes générations fut marginalisée. Aujourd’hui encore, et malgré la réforme agraire de redistribution des terres, seul 2% des natifs sont propriétaires.

Naissance d’Heiveld

Travailleurs dans les exploitations agricoles de rooibos des colons, les habitants vivaient dans une grande pauvreté. A la fin de l’apartheid, et sous l’impulsion du gouvernement local, l’ONG Environmental Monitoring Group (EMG) entra en relation avec eux.
Comment la communauté pourrait-elle bénéficier d’une ressource décente? Comment ces améliorations peuvent-elles se faire sur une base durable, pour la communauté et pour la nature?
L’envie de reprendre leur destin en main et de vivre dignement de leur travail fut profonde. Mené par Hendrik Hesselman, 14 petits producteurs décidèrent de suivre leurs rêves.

« Choisir d’aller vers ses rêves »

C’est après de nombreuses étapes, et accompagné par l’ONG Indigo que ces petits producteurs de rooibos créent la coopérative Heiveld en 2001. Depuis elle n’a cessé de grandir et compte aujourd’hui 74 membres, propriétaires de leurs terres et certifiés agriculture biologique. Heiveld va vers l’accomplissement des rêves de ses membres. À la question: pourquoi? posée à Oupa Koos un de ses 14 membres fondateurs, sa réponse est une évidence:

« Pourquoi prendre le chemin de nos rêves? Pour respecter la vie. Et parce que nous le décidons. »

Rencontrez les familles membres de la coopérative lors des voyages Yumanlink !

Maria-heiveld

 

 

Photos: Yumanlink

 

Suivez-nous !

Contact