Quand partir en Inde du Nord ?

Les meilleures périodes pour partir en Inde du Nord ? Quelle météo au Darjeeling, sur les contreforts de l’Himalaya, à Dehli ou encore Calcutta ? D’octobre à Avril, profitez pleinement de ce pays et évitez la saison des moussons !

Les saisons en Inde

Bien que le climat soit très varié dû à la taille du pays, il y a 4 saisons en Inde. L’hiver allant de Janvier à Mars, l’été (ou pré-mousson) de Mars à Juin, la mousson (ou saison des pluies) de Juin à Septembre et l’automne de Septembre à Décembre.

Climat en Inde du nord – Au coeur du Darjeeling

La meilleure saison pour partir au Darjeeling et sur les contreforts de l’Himalaya est de septembre à mai car cela permet d’échapper à la saison des moussons où il pleut plus de 20 jours par mois. Les températures oscillent entre 7°C et 17°C, ce qui rend un voyage en Inde du Nord plus propice à cette période.

Climat à Delhi

Dehli, où se mêlent la splendeur de l’empire Moghol et le modernisme de la ville nouvelle, se situe dans le nord de l’Inde. Les températures atteignent les 40°C en mai et en juin, puis la mousson apporte de fortes pluies jusqu’à fin août. Les mois avec la meilleure météo à Delhi sont de début septembre à fin avril.

Climat à Calcutta

Située à l’est de l’Inde, Calcutta (ou Kolkata) est certainement la ville la plus indescriptible du pays. Nous vous conseillons de la visiter d’octobre à mai, où il pleut moins de 10 jours par mois afin d’apprécier au mieux cette ville à l’histoire et à l’intensité hors du commun.

Climat en Inde du Nord et au Darjeeling.

Climat en Inde du Nord et au Darjeeling.

Suivez-nous !

À la découverte du thé

Savez-vous d’où provient votre thé quotidien ? Les feuilles de thé poussent sur le théier, arbuste principalement implanté en Asie. Il exige un climat tropical chaud, humide et une terre bien drainée. Le thé est la boisson la plus consommée au niveau mondial, après l’eau.

Origine et culture du thé

Cueillette du thé à Darjeeling

Cueillette du thé à Darjeeling

Le thé tire ses origines lointaines de la Chine et gagne l’Europe au XVIème siècle. Il devient très vite populaire pour la diversité d’arômes et de saveurs qu’il propose, mais aussi pour ses propriétés tel que son pouvoir antioxydant ou sa teneur en théine. Qu’il s’agisse de thé noir, de thé blanc ou de thé vert, c’est une seule et même espèce qui est cultivée, le Camellia Sinensis. C’est après la cueillette du thé que la feuille est travaillée et transformée de diverses manières pour aboutir à différentes sortes de thés.

Le thé au Darjeeling

Cueillette thé primeur de Darjeeling

Situé dans les contreforts de l’Himalaya, au nord est de l’Inde, le Darjeeling est une région propice à la culture du thé grâce à son climat et son altitude. Les Jardins de Gaïa, notre partenaire et marque de thé française, à décider de travailler en étroite collaboration avec 9 des 90 jardins enregistrés dans l’indication Géographique Protégée. Les petits producteurs de la coopérative Mineral Spring ou le Jardin de Samabeong sont des interlocuteurs privilégiés dans ce projet. Notre voyage au coeur du Darjeeling vous propose de vivre au rythme des cueilleuses et de ces petits producteurs, de les rencontrer, de partager une partie de leur vie et de découvrir auprès d’eux la culture du thé.

Le thé bio et équitable

Pesée de la récolte de thé

Les Jardins de Gaïa garantissent des thés issus de l’agriculture biologique et s’inscrivant dans une logique de commerce équitable. La marque a su construire des relations durables et de confiance avec les petits producteurs, notamment au Darjeeling, et s’engage ainsi dans le respect de notre Terre et le respect des hommes. La marque a récemmentL’entreprise a reçu de nombreux prix pour ses thés d’exceptions et de qualité. C’est au concours international “Les Thés du Monde” AVPA à Paris en juillet 2018 que Les Jardins de Gaïa remportent 5 médailles dont 3 pour des thés du Darjeeling. C’est la troisième fois que la coopérative des petits producteurs de Mineral Spring est récompensée après un premier prix du Club des Buveurs de Thé de Bretagne en 2009, et le Great Taste Award en 2013.

Suivez-nous !

VOYAGE AU COEUR DU DARJEELING avec LES JARDINS DE GAÏA

Chaque année, en février et en octobre, nous vous invitons à vivre 10 jours d’immersion au coeur du Darjeeling. Loin des sentiers touristiques, partez à la découverte du thé bio et équitable des Jardins de Gaïa. année, et à la rencontre des villageois qui le cultivent.

✈️ 🇮🇳 Découvrez le programme détaillé du voyage.

Suivez-nous !

Rencontre avec Bhawana. Une femme patronne au Darjeeling.

 

Samabeong tea garden

Bhawana, manager du jardin de thé de Samabeong

Un soir de novembre dans l’Himalaya près du village de Lava, à dix kilomètres du Royaume du Bhoutan. Le brouillard vient de recouvrir la colline de Samabeong et son jardin de thé. Assis sur le canapé, le crépitement du feu de cheminée accompagne la voix de Bhawana qui fredonne une chanson népalaise.

voyage-inde-darjeeling-jardins-gaia-samabeong2

Collines de Samabeong

Un parcours rare

Bhawana Rai Lama est une femme littéralement hors du commun en Inde. Elle est la première et la seule à diriger une plantation de thé de Darjeeling. Après avoir commencé comme stagiaire, elle s’est vue confier des responsabilités peu communes dans un pays où la condition sociale des femmes reste une des plus difficiles au monde.

Le jardin de Samabeong

Etabli en 1882, le jardin de Samabeong s’étend sur une superficie de 707 ha dont 152 ha de théiers. A 5 heures de route de la ville de Darjeeling, il est un des plus isolés, un paradis perdu. Il marque la porte d’entrée de la vallée de Neora, sanctuaire de biodiversité. Ses forêts subtropicales et ses prairies de montagne abritent le panda roux, l’ours noir de l’Himalaya, le tigre royal du Bengale et de nombreuses espèces d’oiseaux.

Parc de Neora voyage Yumanlink Les jardins de gaia

La vallée de Neora

Beaucoup de choses sont différentes à Samabeong. Comme pour se fondre à cette nature sauvage, le jardin dirigé par Bhawana fut l’un des premiers à adopter l’agriculture biologique. Aujourd’hui, le thé est même cultivé selon les principes de la biodynamie. Des préparations de plantes locales sont utilisées pour fertiliser les cultures en prenant en compte l’influence des rythmes lunaires et planétaires. « La force de la nature ne vient pas que du sol mais aussi du cosmos» confie Bhawana, « Nos ancêtres le savaient, mais avec le temps, tout le monde n’a juré que par les produits chimiques. Ici, on fertilise avec le fumier et les cornes des vaches, avec le purin d’orties aussi, tout cela en fonction de la position de la lune et des planètes. Et cette citronnelle qui pousse avec les théiers, elle constitue un habitat pour les oiseaux et les insectes ».

Samabeong voyage Yumanlink les jardins de gaia darjeeling

Bhawana entourée d’une partie de l’équipe du jardin de Samabeong

Un parcours rare
L’Homme aussi a toute sa place à Samabeong, et Bhawana en a le secret. Ici elle est la patronne ! Elle est extrêmement respectée par l’ensemble des travailleurs et des travailleuses. Il n’y a pas de camaraderie, mais de l’écoute, de l’attention et du respect. Il y a de la force, de la sérénité et de la tendresse dans chacun de ses regards aux travailleurs du jardin.
Chaque jour elle parcourt la plantation, elle croise les cueilleuses près du petit temple dressé au milieu des théiers, « Est-ce que tout va bien pour ton fils à l’école ? », « Tout se passe bien aujourd’hui pour la cueillette ?», « Tes mains ne te font pas trop souffrir ? ».
Samabeong Darjeeling voyage Yumanlink Les Jardins de Gaïa

Cueilleuses au jardin de Samabeong

Un modèle social dans la région du Darjeeling

Si l’attention et l’écoute sont permanentes, l’action suit toujours. Samabeong est un jardin aux pratiques sociales uniques. Les travailleurs sont accompagnés dans leur quotidien: aide à l’achat de la nourriture, à la scolarisation des enfants, actions pour les femmes. La prime de développement induite par le commerce équitable appliqué depuis 26 ans est investie dans des actions sociales. Les décisions sont prises par un comité élu démocratiquement et composé de travailleurs. Onze des vingt membres sont aujourd’hui des femmes !

Samabeong Darjeeling voyage yumanlink Les Jardins de Gaia

Dégustation de thé à Samabeong

Être elle-même pour changer le monde

L’engagement de Bhawana est total. Son fils est au collège à 2 heures de route, son mari à 4 heures par des chemins de montagne. Mais ce n’est pas un sacrifice pour elle, c’est un choix. Elle a eu la chance et le courage de suivre des études. Et maintenant c’est ici, avec ces personnes et pour ce projet qu’elle souhaite dédier son énergie.
Quand les poignées de voyageurs sont accueillies à Samabeong, elle ne les quitte pas. Elle peut rester là auprès du feu pendant des heures, entre discussions, sourires, partage de photos, instants de silence. Elle aime ces moments qui sont pour elle des fenêtres ouvertes sur le monde, et une mise en lumière pour le jardin de Samabeong.
Pour chaque voyageur, c’est la promesse d’une rencontre avec une femme rare qui à son échelle, dans le quotidien de son « jardin », a fait le choix d’être elle-même, pour contribuer à changer le monde.

Envolez-vous pour le Darjeeling avec Yumanlink!

Prochain départ le 20 octobre 2018

Suivez-nous !

Darjeeling, écrin d’Himalaya

Situé aux confins du Népal, du Bhoutan, du Tibet, et de l’ancien royaume du Sikkim, Darjeeling a toujours été au carrefour de l’histoire. Peuples voisins, rois, princesses, mystiques, explorateurs et orientalistes ont été attirés par ces collines fabuleuses, entre nature luxuriante et les plus hauts sommets du monde.

Le majestueux et méconnu Kangchenjunga – « Les cinq trésors des neiges » en Tibétain – est encore aujourd’hui une source d’inspiration pour les Sadhus, les pélerins et les aventuriers.

Darjeeling_Jardins_de_Gaia_nov20164

Une promesse

La beauté de ces terres himalayennes est aussi grandiose que subtile. Les habitants des collines se plaisent à dire qu’elle est une promesse pour les esprits agités et les âmes fatiguées, celle de se retrouver.

Les rivières et les ruisseaux s’élancent des glaciers enneigés, tête baissée à la rencontre de l’océan. En chemin, ils livrent poissons et eau douce aux villageois. La tranquillité de s’assoir près d’un ruisseau murmurant, sans autres bruits que ceux de la nature est le premier signe de cette promesse.

Yumanlink_Gaia_Darjeeling_nov20165

Souriants et jamais pressés

Le charme de Darjeeling réside aussi dans ses habitants. Souriants et jamais pressés, le simple fait de demander son chemin en traversant un village peut suffire à partager des moments sincères et créer des amitiés avec des natifs des ethnies Lepchas, Rai, Tamang, petits producteurs de thé.

Ici, la spiritualité renforce le lien entre les différentes communautés des collines. Temples, monastères, mosquées et églises sont intimement respectés par tous. Les religions se côtoient paisiblement, le Temple du Mahakal où prient côte à côte moines bouddhistes et hindouistes en est l’exemple.

Darjeeling_Jardins_de_Gaia_nov20162

Dégagée par les habitants et la nature, que cette spiritualité est au delà du religieux. Elle réside dans les grottes, les collines, les rivières, les sommets rocheux, les drapeaux de prières qui flottent dans les arbres.

Un voyage à Darjeeling, écrin d’Himalaya, vous captive et vous projette dans ces fables racontées en enfance et qui restent toujours dans nos mémoires.

Envolez-vous pour le Darjeeling avec Yumanlink!

Suivez-nous !

Témoignage de Sylvie « Un voyage parsemé d’instants magiques »

Sylvie avec Deepu dans les Jardins de thé de Samabeong - Darjeeling

Sylvie avec Deepu dans les Jardins de thé de Samabeong – Darjeeling

Sylvie nous livre le récit de son voyage en Inde, de Delhi à Calcutta, en passant par la région de Darjeeling sur les contreforts de l’Himalaya:

«  Nous étions un groupe génial d’âges et d’horizons différents, une complicité nous a très vite soudé. C’était un voyage magnifique, parsemé d’instants magiques.

Delhi, le sourire des gens

Première étape : Delhi. Quand nous avons débarqué à l’aéroport nous avons été accueillis par notre guide Ansari avec son grand sourire. Ville aux multiples facettes et ce qui m’a frappé c’était le sourire des gens que l’on croisait. Nous avions une chance énorme d’être peu de touristes et ceci s’est ressenti dans l’attitude des gens, ouverts et serviables.

Le rêve de Darjeeling

Puis nous sommes arrivés à Darjeeling, maisons colorées, gens accueillants, le rêve. Premier dépaysement. Bel hôtel et rencontre avec Sailesh notre accompagnateur local, un personnage hors norme… le périple dans le Toy Train fut mémorable!

La vallée de Mineral Spring

Puis nous arrivons dans la vallée de Mineral Spring, accueillis par notre hôte Navin avec qui nous avons échangé des instants magiques. L’hébergement en pleine nature, le paradis… Puis la promenade à travers cette moyenne montagne de l’Himalaya où nous avons vu ces belles maisons typiques, reculées, et sans aucun touristes. Sailesh nous a fait découvrir les plantes et les arbres sur les chemins que nous avons foulés. L’accueil chez Binita et le repas qu’elle a gentiment préparé à notre intention était d’une gentillesse touchante.

Samabeong, promenade à travers les jardins de thé

Puis direction Samabeong, une route hors norme sorti d’un rêve ! Tellement inattendue que malgré les 4h de route, nous ne nous sommes pas ennuyés. De beaux moments partagés tout au long de la route avec notre chauffeur. L’accueil, l’hébergement, la visite de la fabrique et la dégustation de thé, la visite d’une école, la promenade à travers les jardins de thé, le pique nique au bord de la rivière, les échanges avec toutes les personnes qui étaient avec nous.

Les moments avec des locaux, bref, tous ces moments étaient absolument merveilleux.

Le soir nous nous retrouvions tous les 5 dans notre chambre et Ansari nous racontait l’histoire, les différentes religions et cultures en Inde, etc etc. Moments inoubliables!!!

Calcutta

Enfin Calcutta, le choc, dire que c’est le même pays, mais si ce n’est la circulation de fous, plus du tout le même paysage, plus la même mentalité. La pauvreté nous sensibilise. Dans le Darjeeling les gens étaient pauvres mais souriants alors qu’à Calcutta l’expression du visage changeait. Notre guide nous a emmené dans des endroits où nous avons pu découvrir la vie des habitants et des quartiers, loin des couloirs touristiques.

J’ai encore des étoiles plein les yeux tellement ce voyage était fort en émotions. Il restera un grand moment de ma vie.  

Sylvie

 

Suivez-nous !

Témoignage d’Aurélie « Le premier jour du plus beau voyage de ma vie »

Darjeeling_Jardins_de_Gaia_nov20169

C’était il y a exactement un an, le 20 novembre 2016.

Aurélie arrive à Delhi et fait la connaissance de Anne, Sylvie et Thomas. Tous les quatre, accompagnés de leur guide Ansari, ils partiront sur les traces du thé des Jardins de Gaïa. Passionnée par le thé, le voyage et les rencontres, Aurélie s’apprête à vivre un voyage peu commun !
De Delhi à Calcutta en passant par le Darjeeling et les jardins d’où provient le thé bio et équitable des Jardins de Gaïa, elle vivra bien plus qu’un voyage…

Un an après, replongée dans ses souvenirs, Aurélie nous envoie ce message et ces quelques photos.

 » Il y a un an j’arrivais en Inde pour le premier jour du plus beau voyage de ma vie !

Tellement reconnaissante pour les gens que j’y ai rencontré, les paysages magnifiques que j’ai vu, ce que ce voyage m’a apporté, et comment il impacte encore aujourd’hui ma vie.

Ce voyage m’a fait du bien. Ce fut un magnifique séjour en Inde, à la découverte des Jardins de Gaïa.
J’ ai vécu de très beaux moments, pris conscience de certaines choses aussi, une belle leçon de vie ! Notre voyage a été très bien organisé en amont ainsi que sur place où le guide Ansari, devenu mon ami, a tenu compte de nos envies et attentes. Une expérience très enrichissante dont on revient forcément qu’avec de beaux souvenirs. »

Vous aussi, envolez-vous en Inde en avril ou en octobre 2018 !

 

Capture d’écran 2017-11-20 à 11.50.23

15319270_10209758862360150_961649302077865096_n

15232170_10209758861680133_6327602887501060551_n

 

Darjeeling_Jardins_de_Gaia_nov20163

Darjeeling_Jardins_de_Gaia_nov20161

Darjeeling_Jardins_de_Gaia_nov201611

Photos: Aurélie Muller – Yumanlink

 

Suivez-nous !

Puran Tamang – Guidés par l’Amour et la Nature

Puran Tamang, président du collectif de petits producteurs de thé Mineral Spring Sanjukta Vikash Sanstha, à Darjeeling, nous transmet quelques mots pour nous exprimer leur rapport à la nature.

Voyage Inde Darjeeling

Entre Népal, Sikkim, Bouthan et Tibet

Nichés au creux dans une vallée à quelques kilomètres de la ville de Darjeeling, les 11 villages composant le secteur de Mineral Spring sont immergés en pleine nature. Sur les bords d’une rivière, et non loin d’un parc naturel haut lieu de la biodiversité dans l’Himalaya, les habitants sont originaires du Népal et ont toujours vécus proches de la Nature.

Une vie avec la Nature

Les journées des petits producteurs sont rythmées par le soleil. Du lever au coucher, chaque activité, chaque moment de vie se fait selon la nature. Dans nos sociétés occidentales nous avons souvent l’impression que le temps passe vite, qu’il nous échappe. Dans les villages de Mineral Spring, c’est le temps qui est maitre et la nature qui décide. Le travail, le repos, les moments de vie des villageois se font… ou non. Tout est accueillis avec humilité et bienveillance.

Yumanlink et Mineral Spring

C’est suite à la rencontre entre les petits producteurs de la vallée et Pierre Le Roux il y a 7 ans, que Yumanlink propose aujourd’hui ces voyages au sein des villages, au coeur de la vie locale, accueillis par les familles de petits producteurs de thé.

Découvrez nos voyages et partez à leur rencontre sur  les contreforts de l’Himalaya.

 

Suivez-nous !

Contact